Obtenez jusqu'à 5 devis gratuits
Sans engagement

Le démoussage grâce au pulvérisateur de toiture

Le démoussage grâce au pulvérisateur de toiture thumbnail

Le démoussage grâce au pulvérisateur de toiture est une opération permettant non seulement de redonner des couleurs au toit, mais surtout d’augmenter sa durée de vie. Une des étapes de cette opération est l’application d’un produit spécial, le démousseur. Pouvant être répandu à la main, un moyen plus pratique est le recours à un pulvérisateur.

Un traitement chimique

Intervenant au tout début d’une séance de démoussage, la pulvérisation du démousseur est effectuée avant le nettoyage à l’eau. Un produit d’origine chimique est pour cela employé, de ce fait, cette étape est souvent assimilée à un traitement chimique. Ce produit agit contre les populations de mousses ou de lichens qui se sont accumulées sur la toiture. Pouvant même agir instantanément, c’est un traitement à la fois préventif et curatif. De nature fongicide, algicide ou encore anti-mousse, le démousseur est toujours spécialement conçu pour le toit. La pulvérisation est effectuée en fonction de l’âge de la toiture et du niveau d’invasion par les végétaux. Ainsi, un toit récent se passera d’un tel traitement. Un nettoyage mécanique sera alors suffisant pour en venir à bout. Les toits âgés de plus de 5 ans devraient par contre bénéficier de ce traitement chimique. Ce produit peut être appliqué au pinceau, au rouleau, ou à l’aide d’un pulvérisateur.

Précautions d’emploi

Afin de ne pas vous retrouver dans de mauvaises situations, quelques précautions s’imposent. En premier lieu, puisqu’il s’agit d’un produit chimique, le démousseur pourrait en principe facilement être nettoyé avec de l’eau. Mais la pluie ou toute autre condition météorologique défavorable risque donc d’inhiber l’effet escompté. Un temps de repos est en effet requis pour que le produit puisse agir efficacement. Ce laps de temps est compris entre 15 minutes et une heure.

Ensuite, même si le démousseur agit autant sur surface sèche que sur surface humide, la seconde option requiert encore quelques conditions préalables. Le toit devra donc avoir déjà été traité contre les mousses auparavant. Enfin, pour bien uniformiser le traitement, les couches de produits devront être aussi régulières que possible.

Le dosage du démousseur à employer se fera en fonction des chiffres donnés dans la notice accompagnant habituellement le produit.



Articles récents.


Powered by Démoussage.info