Obtenez jusqu'à 5 devis gratuits
Sans engagement

Méthodes de remplacement de la tuile faîtière

Méthodes de remplacement de la tuile faîtière thumbnail

Pour le revêtement du toit d’une maison, plusieurs choix sont possibles selon les facteurs géographiques, les règles imposées par la région, etc. Il existe une multitude de tuiles ayant toutes des particularités différentes à savoir la tuile en bois, en terre cuite, en tôle, en ardoise, etc.  À propos de la tuile faîtière, elle a une forme demi-ronde ou angulaire et est nécessaire pour recouvrir la poutre horizontale. Les tuiles faîtières sont souvent scellées ou clouées, et sont vitales pour l’étanchéité de la maison. À cause des diverses intempéries où elles sont exposées (tempêtes, vent), elles peuvent être déplacées, voire endommagées. En conséquence, il est impératif de les remplacer pour qu’elles puissent toujours assurer leurs fonctions.

Techniques de remplacement de la tuile faîtière

Le nettoyage est une étape très importante pour permettre à une toiture de durer aussi longtemps. Néanmoins, même avec un entretien sérieux et régulier, la tuile faîtière peut toujours se dégrader à cause des aléas climatiques. Elle nécessite donc un remplacement systématique au bout d’un certain temps. Pour cela, il faut suivre quelques étapes avec des matériaux adaptés à cette réparation. Le mieux est de demander les services d’un couvreur pour le remplacement de ce type de tuiles, car le travail demande une certaine précision. De plus, il pourrait examiner l’ampleur du dégât et savoir le nombre de tuiles qu’il faudra remplacer.

Avant de commencer les travaux, il faut s’assurer du respect les règles de sécurité pour éviter tous risques d’accidents. Puis on commence les travaux par la préparation de la surface. Elle consiste à tremper les tuiles dans l’eau, éliminer le mortier de la tuile à l’aide d’une massette et d’un ciseau, vérifier le mortier restant s’il est absolument propre. Ensuite, on prépare le mortier en ajoutant un peu d’adjuvant dans l’eau.

L’étape suivante consiste à poser le mortier avec une truelle des deux côtés du faîte et puis poser les tuiles sur l’ouverture située entre les deux panneaux du toit. Enfin, on lisse le mortier afin qu’il ne reste aucun creux.

Recommandations à suivre pour une bonne réussite du travail

Les tuiles faitières sont très résistantes et ont une grande longévité. Seulement, le mortier se révèle moins efficace et se fond au fil du temps. Le démoussage est donc une étape obligatoire pour s’assurer de l’état des tuiles, faîtières ou non.

Il est important de faire très attention durant les différentes réparations pour ne pas endommager les tuiles (augmenter la porosité par exemple). Dans le cas d’une cassure, il est conseillé d’utiliser du mastic pour maçonnerie extérieure.

Par ailleurs, il faut être précis dans la pose de la tuile faitière pour ne pas engendrer des dommages supplémentaires et augmenter ainsi le coût si on est obligé de procéder à une rénovation.

Enfin, faire des entretiens réguliers permet à la toiture de garder sa performance en isolation.



Articles récents.


Powered by Démoussage.info