Obtenez jusqu'à 5 devis gratuits
Sans engagement

Les différentes versions de tuiles pour toiture

Les différentes versions de tuiles pour toiture thumbnail

On opte en général pour un matériau bien déterminé pour couvrir son toit parce qu’il est à la hauteur de sa possibilité financière et qu’il répond à ses attentes techniquement et esthétiquement. Entre les différents matériaux de couvertures disponibles sur le marché, les tuiles restent un de ceux dont le succès auprès des consommateurs n’a pas été atténué avec le temps. Ceci s’explique par les nombreux avantages qu’elles offrent, à savoir la fiabilité en termes d’isolation et de perméabilité, la durée de vie importante et une esthétique qui s’harmonise à toutes sortes d’architectures. Cette dernière qualité vient du fait que les tuiles se déclinent sous une multitude de formes, de teintes et de formats (teintes ou formes dépassant largement la centaine). Pour couronner le tout, son prix n’est pas si élevé en comparaison avec ceux des autres matériaux de couverture !

Les tuiles en terre cuite

Les tuiles en terre cuite sont façonnées à base d’argile et de sable, passées ensuite au four pour acquérir leur solidité. Les colorants sont ajoutés au mélange avant la cuisson. Toutefois, sans entretien certains types de tuiles peuvent devenir poreuses avant les autres et perdent leurs teintes avec le temps. On peut classer les tuiles en terre cuite suivant la pente du toit à laquelle elles s’adaptent ainsi que leur technique de pose. Parmi les plus utilisées, il y a :

  • Les tuiles romanes qui se trouvent dans la catégorie des tuiles dites à emboitement ou à glissement. Ce sont des tuiles fabriquées industriellement, convenant à une pente allant de 20 ° à 25 ° et dont le recouvrement entre deux tuiles est minime.
  • Les tuiles dites « canal », en forme de gouttières, sont appropriées à un toit de pente faible de 15 ° minimum et ne dépassant pas 20 °. Elles sont montées sur un ensemble de planches ou de tasseaux en bois.
  • Les tuiles plates, se présentant sous forme de rectangle, sont faites pour les pentes raides, largement supérieures à 35 °. Elles se posent en s’accrochant à des tasseaux et se recouvrent les unes sur les autres au 1/3.

Les autres versions de tuiles

Il existe d’autres types de tuiles non conçues avec de la terre cuite, dont :

  • La tuile en béton, obtenue sans cuisson et conçue à base de mortier. Elle se rapproche de l’aspect des tuiles en terre cuite et résiste mieux au gel que ces dernières.
  • Les tuiles photovoltaïques dont l’intérêt repose sur leur capacité de transformer l’énergie solaire en courant électrique. De ce fait, leur prix assez cher au début sera compensé par la réduction de dépense en énergie classique et rentabilisé par la revente à l’EDF du surplus d’énergie obtenue. Elle vient en complément des tuiles déjà posées et peut être incorporée entre elles.
  • Les autres versions, comme les tuiles mécaniques en zinc ou en cuivre ou les tuiles en bois, plus légères que les tuiles en terre cuite ou encore les tuiles en verre pour l’éclairage des combles.


Articles récents.


Powered by Démoussage.info